Affichage des articles marqués coudre

Pour faire suite à mon tuto, basé sur le célèbre Onbag, voici un autre tuto pour se coudre un sac à main / à langer adapté au portage.


Les explications sont accompagnées de photos, mais sont en anglais. Et on peut également télécharger et imprimer le patron en taille réelle !

Encore un lien que je vous transmets. Je viens de découvrir un très chouette tutoriel pour coudre un mei-tai amélioré : pinces pour assise profonde, têtière pressionnable sur les bretelles pour la sieste de bébé (comme sur l’Ergobaby)…


A voir sur le blog de Meloncollie et à tester de toute urgence !

 

Mon 2ème sac adapté au portage se veut plus abouti et plus modulable que le premier que j’ai cousu, à la va vite, juste avant mon départ en vacances. Celui-ci ferme et contient plusieurs poches pour organiser un peu son contenu.

sac adapté au portage
Je me suis basée sur le patron du Onbag (avec les dimensions du « Onbag baby ») que j’ai modifié en m’inspirant des réflexions lues ici et , en y ajoutant mes envies et mes idées. poursuivre la lecture…

En préparant notre voyage en Tunisie, je me suis rendue compte que porter bébé sur le ventre et un sac à dos dans le dos ce n’était pas particulièrement confortable. Et porter bébé dans le dos et le sac à dos devant pas mieux ! Ni confortable, ni très pratique. Curieusement, même un sac à dos pas trop plein m’appuyait beaucoup trop sur l’épaule à l’endroit où il croisait l’écharpe et me créait un point de tension difficile à supporter longtemps.

Nous partions le samedi matin, et vendredi en début d’après-midi, j’ai repensé au Onbag (sac à main de portage) que j’avais croisé au hasard de mes promenades sur internet. Et puis j’ai aussi repensé à cet article dans lequel une maman porteuse expliquait comment elle s’était fait un Onbag maison. Un sac à main avec une grande bride, mais partagée en deux qui permet de positionner le sac comme on veut selon la position et la hauteur du bébé et de nouer les brides à la bonne hauteur. Bref, je suis allée relire l’article et j’ai fouillé dans mon maigre stock de tissu. Je n’ai rien trouvé de parfaitement adapté à la couture d’un sac, mais j’ai finalement choisi ce coupon de cotonnade à carreaux gris et blancs. Coton trop fin pour une bonne tenue, donc il était exclu de penser à faire des poches et attaches clés.

poursuivre la lecture…

Cher lecteur (oui, j’imagine, on peut toujours rêver, que je n’ai pas que des lectrices),

noeud double hamac inversé dos - écharpe Didymos

 

Si tu me suis depuis quelques temps, tu sais que sur mon ancien blog, j’avais parlé de cette écharpe Didymos Indio que je testais avant de la couper pour en faire 2 slings. Si tu es nouveau par ici, va donc lire ce billet !

Ben voilà, je l’ai testée (et approuvée, adorée même) pendant 1 semaine, puis j’ai récupéré les 2 paires d’anneaux, mes beaux-parents m’ont apporté une surjeteuse pour que je puisse surfiler proprement, et je me suis lancée !

 

 

Samedi, j’ai repassé l’écharpe, puis je l’ai étendue bien proprement dans mon couloir. J’ai pris mes mesures, et j’ai… coupé ! Première remarque, cher lecteur, si tu dois te lancer dans la confection d’un sling à partir d’une écharpe, les Indio c’est facile à couper droit grâce à leurs motifs placés dans la largeur de l’écharpe (et non dans la longueur comme les écharpes rayées « traditionnelles »). Pas besoin de mesurer le tissu plus d’une fois et de faire des poursuivre la lecture…

J’ai eu besoin de changer une partie de mon stock de culottes pour couches lavables, ayant 3 culottes roses ou fleuries sur 5… C’est l’inconvénient d’avoir eu une fille en premier, et de lui avoir acheté des couches de fille… Sur recommandation d’une de mes amies qui la connaît, je les ai commandées à Sara. Comme j’ai été ravie du service, du contact, et des culottes que j’ai reçues et copieusement testées depuis, je vous fait partager la bonne adresse !

http://www.latelierdesara.com

DSC01117

Elle fait des culottes très bien coupées, avec un biais doux et élastiqué très confortable pour bébé, pour un prix très correct.
J’ai récemment commandé une couche TE1 et je pense que la qualité sera également au rendez-vous.

Le plus de Sara ? La personnalisation ! Vous pouvez choisir la couleur de la culotte ou de la couche (PUL uni ou Minkee à motifs), la couleur du biais et des finitions, et même d’y faire ajouter un gousset pour une barrière plus efficace encore contre les selles liquides des bébés allaités. Il suffit de le lui préciser lors de la finalisation de la commande. Sara coud votre commande selon vos souhaits. Cela engendre un petit délai de fabrication, mais cela vaut largement la peine d’attendre !

Je viens de découvrir un pas à pas pour un chouette porte-bébé chinois, qui intègre une « têtière » pour empêcher la tête d’un grand endormi de ballotter.
A aller voir sur le blog de l’association BB Nature.

chinoisJ’ai a plusieurs reprises donné mon pas-à-pas pour coudre un porte-bébé chinois ces derniers temps pour que des copines et cousines puissent se fabriquer leur porte-bébé après avoir essayé ou vu le mien.
J’ai donc fini par le mettre en page correctement dans un fichier pdf, et comme je suis super généreuse, je vous en fait profiter !

Faire son porte-bébé chinois (Clic-clic sur le lien)

Je vous rappelle que ce pas à pas est ma propriété. Si vous souhaitez le diffuser, faites-le sous la forme d’un lien vers ce blog et non d’un copié-collé. Si vous l’utilisez et mettez en ligne votre création, un petit lien vers ici est souhaitable.

Lorsque j’ai vu Clémentine aller chercher la feuille à pâtisserie en silicone de son Papa pour installer son Poupou dessus et le langer, je me suis dit qu’il fallait absolument que je fasse quelque-chose. J’ai cherché dans mon stock de tissus, complété par un petit tour dans un magasin pour le tissu rayé, le biais et du fil, et je me suis mise au travail après un petit surf pour voir les créations montrées sur le net pour me faire une idée de comment réaliser mes idées (petites poches pour couches et lingettes etc.).
Je me suis basée sur cette réalisation pour ces poches. Mais je n’ai pas repris la poignée (par flemme) ni les pressions ou autre système de fermeture qui aurait été une source de frustration pour Clémentine qui ne sait pas encore fermer ni boutons ni pressions.

Plié en trois pour le transport :
DSC05559

Ouvert. le tissu à fleur est divisé en deux poches, une petite pour les lingettes à droite et une grande pour les couches à gauche :
DSC05562

L’essayer c’est l’adopter !
DSC05565

Et parce que ça me fait plaisir et que certaines petites filles vont être vertes de jalousies, voilà la marche à suivre pour en faire un !

Dimensions (pour un Poupon de 45 cm) : 60cm x 33cm

Matériel : tissu matelassé pour l’extérieur et cotonnade fine pour l’intérieur (ou cotonnade à l’extérieur et éponge pour l’intérieur par exemple, 60cm x 35cm), cotonnade pour la poche (18cm x 60cm), éventuellement rappel de motif pour l’extérieur (dimension à votre envie), biais, 37cm d’élastique, fil assorti.

1) Découper les tissus, arrondir les angles des 2 pièces de 60cm x 35cm
2) Poser la déco sur le tissu extérieur
Ici, une bande de tissu fleuri de 10cm de large, dont j’ai replié les bords crus sur l’envers, cousue sur le matelassé bleu.
3) Poser tissu intérieur (rayé) envers sur envers du tissu extérieur. Epingler et coudre le pourtour à 5mm maxi du bord.
Optionnel : faire 2 coutures dans la largeur pour marquer les pliures du tapis.
4) Marquer un pli au fer dans la longueur du tissu de la poche, épingler et coudre pour faire le tube dans lequel passera l’élastique. Passer l’élastique. L’épingler d’un côté du tube, froncer le tissu sur l’élastique et épingler de l’autre côté pour obtenir une longueur froncée de 35cm.
5) Passer un fil de fronce sur le bas de la poche (pas obligatoire, mais facilite grandement la couture de la poche sur le tapis ensuite) et froncer pour obtenir une longueur de 35cm.
6) Epingler les 2 côtés non froncés sur l’intérieur du tapis (envers des fleurs contre endroit du tissu rayé) puis les coudre.
7) Ecarter les fronces là où vous voulez la séparation entre les deux poches, épingler et faire une couture verticale. Répartir harmonieusement les fronces, épingler le bas de la poche contre le bas du tapis puis le coudre également, toujours à moins de 5mm du bord.
8) Poser le biais. J’ai utilisé ce tuto pour me rafraichir la mémoire et obtenir un joli résultat.

9) Admirer et observer la petite maman (ou le petit papa, pourquoi pas) prendre possession de l’objet.

Voilà (enfin) le pas à pas que j’avais promis. Vous pouvez cliquer sur toutes les photos pour les voir en plus grand.

Fournitures :

  • tissu pour le porte-bébé – sergé – 1m20 (par sécurité, 1m seulement est nécessaire avec le patron de coupe donné plus bas) par 1m50 ou 1m60 selon ce que vous trouvez.
  • tissu déco – cotonnade ou autre – 30 cm
  • ouatine pour les bretelles d’épaule- 20 cm (par 1m50)
  • cordelette – 1m
  • fil assorti – 1 bobine de 250m minimum.

Dimensions :
Bretelles : largeur 10cm
longueur de la bretelle d’épaule : toute la largeur du tissu (donc 150cm ou 160cm)
longueur de la bretelle de taille : environ 80cm poursuivre la lecture…